Vidéo ajoutée le 13 avril 2016

Dans cet épisode d’Invest’Immo, Bertrand de Raymond, Président de la société CAPCIME, nous explique comment calculer la rentabilité d’un bien après impôt (aussi apellée rentabilité nette nette).

1-Que prend en compte la rentabilité nette nette d’un bien ? les charges de copropriété, les intérêts d’emprunt, les dépenses pour l’entretien de l’appartement ET la fiscalité sur le bien. Cette rentabilité est de loin la plus réaliste car elle prend en compte votre fiscalité.

2-Qu’est-ce-que le taux interne de rendement ? Pour nous professionnels, le taux interne de rendement est la vraie rentabilité d’un bien puisque l’on prend tout en compte sur un produit immobilier (Y compris la fiscalité du bien et l’avantage fiscal si vous faites du déficit foncier, une loi Pinel dans l’ancien ou encore du loueur meublé non professionnel (LMNP).

3- Le taux interne de rendement prend donc en compte l’avantage fiscal. Au final, la rentabilité nette nette d’un bien peut-elle être supérieure à la rentabilité brute ? Oui on peut passer de 4% de rentabilité brute à 6% de rentabilité nette après impôt grâce à l’avantage fiscal inclus dans le calcul ! L’avantage fiscal fait un effet de levier. Cela fait toute la différence entre un investisseur qui achète un bien sans travaux et un autre investisseur qui choisit un bien avec travaux et va pouvoir faire ce que l’on appelle du déficit foncier (ainsi il paiera moins d’impôt sur ses revenus fonciers)

Pour en savoir plus, ne manquez pas notre prochaine émission consacrée au déficit foncier.

Alexandra Boquillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *