Vidéo ajoutée le 27 décembre 2016

Presque 15% en 5 ans ! C’est l’augmentation moyenne entre 2010 et 2015 de la taxe foncière dans toute la France. Et entre 2015 et 2016, une hausse sans précédent a même été enregistrée dans le département des Yvelines (78), où les conseillers départementaux ont augmenté la taxe foncière de 66% la passant de 7,58% à 12,58% en un an. L’Union Nationale des Propriétaires immobiliers (UNPI) dénonce “la prise en otage des propriétaires et le matraquage fiscal” qu’ils subissent.

“Si la taxe foncière continue de grignoter les salaires, les retraites ou les loyers, bientôt plus personne n’aura les moyens de rester propriétaire, s’indigne Jean Perrin, président de l’UNPI. Il s’agit “d’une véritable expropriation sournoise et progressive”, déplore-t-il.

A noter que la hausse de la taxe foncière demeure quasiment trois fois supérieure à l’inflation constatée entre 2010 et 2015 (estimée à 4,97% par l’INSEE)

Pour rappel la taxe d’habitation est payée par tous les ménages qu’ils soient locataires ou propriétaires tandis que la taxe foncière ne concerne que les propriétaires d’un bien immobilier.

La taxe d’habitation a également explosé dans un tiers des villes françaises. Par exemple, elle a augmenté de 5,8% en un an à Nantes (44), 6,8% Saint-Denis (93) et 6,9% à Clermont-Ferrand (63)…

Pour la FNAIM, cette explosion des impôts locaux est un véritable enjeu fiscal pour le logement à l’approche de l’élection présidentielle.

Alexandra Boquillon

Sources : UNPI, FNAIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *