Vidéo ajoutée le 20 février 2018

Bonne nouvelle pour les investisseurs dans le neuf, qui souhaitent défiscaliser : Le dispositif Pinel est prolongé pour 4 ans en zones A, Abis, B1, c’est-à-dire en zone tendue, où il existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements. (offre insuffisante par rapport à la demande).

Les avantages restent les mêmes qu’auparavant. A savoir une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% en fonction de l’engagement de location (respectivement 6, 9 ou 12 ans) et les loyers sont toujours plafonnés pour les locataires, en fonction de leurs revenus.

Le dispositif n’est donc finalement pas prolongé en zones B2 et C. Une bonne chose en soi dans la mesure où le risque de vacance locative est plus élevé dans ces zones moins tendues, voire détendues…

Par contre le dispositif est étendu aux villes pénalisées par la fermeture d’un site militaire. Ces communes ont signé avec l’Etat un Contrat de redynamisation du site de défense (CRSD) et sont localisées de la zone A à la zone C. Soyez donc vigilants sur le choix de ces communes. Vérifiez notamment que l’offre de logements ne soit pas supérieure à la demande. Car n’oubliez pas que sans locataire, vous perdrez l’avantage fiscal.

Retrouvez prochainement notre interview de Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l’immobilier, chez Théséis et spécialiste du marché du neuf. Il vous indiquera clairement les communes sur lesquelles vous pouvez vous positionner et à l’inverse celles qu’il vaut mieux éviter.

Alexandra Boquillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *