Vidéo ajoutée le 30 août 2016

Après une baisse continue des prix de 2011 à 2015, le marché haut de gamme parisien se stabilise depuis un an. Barnes constate même une légère hausse dans les quartiers prisés de la Rive Gauche (avec des prix au m² autour de 16 000 euros à Odéon et 20 000 euros autour du Jardin du Luxembourg). Les prix de certains arrondissements de l’est parisien de plus en plus demandés (comme le 10ème, le 11ème, ou encore le 12ème) sont également orientés à la hausse*.

Ainsi, avenue de la République (à proximité du métro Parmentier), un appartement de 110 m2 avec terrasse de 80 m2 au 6ème et dernier étage d’un immeuble des années 1970 à rafraîchir est en train de changer de mains pour 1.275.000 €, soit 11.591 € le m2.

Toujours dans le 11 ème, rue Jean-Pierre Timbaud (à proximité du Haut Marais), un appartement rénové de 77 m2 dans un immeuble ancien sans ascenseur (5ème étage), avec balcon a trouvé preneur en mai dernier à 895.000 €, soit 11.623 € le m².

Enfin dans le 12ème, dans le quartier du Bel Air, au sein d’un ancien hôtel particulier un appartement en rez-de- jardin de 85 m2 avec espace extérieur de 110 m2 à rénover s’est vendu en avril dernier 870.000 €, soit 10.235 € le m2.

En 2016, le nombre des ventes supérieures à 2 millions d’euros a doublé, constate Barnes.
Cependant, le leader de l’immobilier international haut de gamme note par ailleurs une baisse du stock de mandats de l’ordre de 20% (à partir d’un million d’euros) car les vendeurs attendent de s’être séparés de leur bien pour en acheter un nouveau.

Alexandra Boquillon
*Source : Barnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *