Vidéo ajoutée le 26 septembre 2017

Le gouvernement compte taxer les « rentiers », les multipropriétaires détenant de l’immobilier en nom propre. Le nouvel impôt remplaçant l’ISF et rebaptisé IFI, signifie d’ailleurs « impôt sur la fortune immobilière ».

En effet, « la rente immobilière » pour reprendre les mots du Président de la République, va devenir la principale source de richesse taxable pour les contribuables français. Ainsi, les biens mobiliers, l’épargne et les placements financiers (devises, actions, titres…) ne seront plus du tout taxés.

Cette réforme fiscale entrera en vigueur dès 2018, selon Bercy. Contacté par Capital, le cabinet de Bruno Le Maire affirme que l’immobilier professionnel (exemple : l’achat de biens immobiliers via des sociétés : SCI, holding etc…) qui était déjà exonéré d’ISF, restera exonéré d’IFI.

Par contre, un flou demeure quant à l’imposition des Sociétés civiles de placements immobiliers (les SCPI). On attend les détails.

Alexandra Boquillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *