Vidéo ajoutée le 10 avril 2018

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), permettant de financer en partie les travaux de rénovation énergétique, a été prolongé jusqu’au 31 décembre prochain mais la liste des dépenses éligibles au dispositif a été réduite et le taux de l’avantage fiscal a été divisé par deux pour certains travaux, avant d’être exclus au 1er juillet 2018.

Le changement de volets et celui des portes d’entrée donnant sur l’extérieur sont définitivement exclus du dispositif depuis le 1er janvier 2018.

Par contre, une période transitoire a été accordée pour le changement de fenêtres jusqu’au 30 juin prochain, avec un taux à 15% (divisé donc par deux) sur le matériel (c’est-à-dire hors main d’œuvre) et à condition qu’il s’agisse d’un remplacement d’un simple vitrage par un double vitrage.

Même sortie progressive du dispositif concernant les chaudières à haute performance énergétique utilisant le fioul comme source d’énergie : elles sont éligibles au crédit d’impôt au taux de 15 % seulement jusqu’au 30 juin prochain.

A noter toutefois qu’à partir du 1er juillet 2018, les ménages qui justifieront d’un devis accepté et d’un acompte versé entre le 1er janvier et le 30 juin 2018 pourront encore bénéficier du CITE au taux de 15% en ce qui concerne ces deux équipements.

Alexandra Boquillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *