Vidéo ajoutée le 23 janvier 2018

C’est officiel ! Depuis le 1er janvier 2018 l’APL accession (l’Aide personnalisée au logement) est supprimée dans le cadre de l’achat d’un logement neuf pour les nouveaux bénéficiaires. Et pour l’acquisition d’un logement ancien, l’APL accession a clairement été rabotée. En effet, elle n’est maintenue que 2 ans, et seulement dans les zones détendues.

Le PTZ pour sa part est reconduit mais recentré. En effet, dans le neuf il est prolongé 4 ans, jusqu’au 31 décembre 2021, mais seulement dans les zones tendues, c’est-à-dire dans les zones A, Abis et B1. Le prêt à taux zéro version 2018 finance toujours jusqu’à 40% de l’achat du bien immobilier (hors frais de notaire).Par contre, le PTZ dans le neuf en zone B2 et C n’est prolongé que 2 ans, jusqu’au 31 décembre 2019 et sa part de financement est divisée par 2, passant de 40 à seulement 20% du prix d’achat (hors frais de notaire).

Enfin, le PTZ dans l’ancien est prolongé lui pour 4 ans, jusque fin 2021 mais exclusivement en zones B2 et C. Sa quotité de financement reste inchangée, à savoir jusqu’à 40%. Enfin, le montant des travaux doit être supérieur à 25% du coût total de l’opération.

Pour rappel, le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt sans intérêts, accordé sous conditions de ressources pour compléter un prêt principal et aider les ménages à acheter leur première résidence principale.Selon le décret d’application, le dispositif ainsi remanié s’applique aux offres de prêt émises depuis le 1er janvier 2018.

Alexandra Boquillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *