Vidéo ajoutée le 06 novembre 2017

Interview de Hervé Lapous, spécialiste du viager depuis 1975 et auteur de l’ouvrage intitulé « Vade mecum du viager ».

1 – Un achat en viager est-il assujetti aux droits de mutation ? Le vendeur bénéficie-t-il d’une exonération de taxe sur la plus-value ?

2 – A quel taux est taxée la rente viagère ? Quels sont les abattements possibles en fonction de l’âge du vendeur (crédirentier) ?

3 – Le débirentier peut-il déduire de son ISF la valeur de capitalisation de la rente viagère qu’il verse au crédirentier ? La rente viagère perçue par le crédirentier est-elle par contre soumise à l’ISF ?

Propos recueillis par Alexandra Boquillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *